Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance

Le cheval de la réunion

Napa Valley GER (12) R1C6 - 16h55

Le jockey à suivre

A. Abrivard
Dayana Berry (11) R1C1 - 13h50
1/3

Analyse duTOP 5en partenariat avec Paris-Turf

Départ dans 5 h 56 minutes

MERCREDI 19/06 : CHAMPAGNE POUR DAYANA BERRY ?

C’est un rendez-vous traditionnel du mercredi, le Top 5 dans l’étape du Grand National du Trot. La septième étape du circuit se déroule à Reims, sur une piste où il vaut mieux s’élancer au premier poteau et trotter dans le groupe de tête. L’épreuve réunit des trotteurs âgés de 5 à 10 ans avec un recul de vingt-cinq mètres à 263.000 euros et de cinquante mètres à 461.000 euros. Seize partants vont s’affronter sur 2.550 mètres corde à droite, un paramètre à prendre en compte au moment du choix. Dayana Berry offre, avant le coup, un maximum de garanties.

Dayana Berry (11-Alexandre Abrivard) est engagée ici à moins de 5.000 euros du recul et reste sur de bons résultats. Avant le coup, c'est une lauréate en puissance, d'autant qu'elle a fait ses preuves à main droite. Jean-Michel Bazire lui voit, bien sûr, une première chance : «Elle ne reste que sur des bonnes sorties à Vincennes. Récemment, elle courait très bien face à une bonne opposition. Elle s'est peu présentée sur des parcours à main droite, mais cela ne va pas poser de problème. Pour ce bel engagement en tête, elle sera munie d'œillères fermées. Elle détient une première chance. »

 

Certains trotteurs peuvent lui donner une réplique valable. Parmi ceux-ci, nous relevons le nom de Canular (8-Franck Nivard), qui n'en est pas un, car il fait preuve de beaucoup de sérieux lors de ses sorties en France. En dernier lieu, il a échoué, mais il s'agissait d'une tentative dans un groupe II en Suède. Rien à voir donc avec la course de mercredi... Didier Brohier nous conseille de racheter son pensionnaire : «Il faut effacer son échec en Suède. Il n'était pas réglé pour ce genre d'épreuves. Il a repris de la fraîcheur depuis et sa forme ne fait aucun doute. En prenant la troisième place de l'étape de Beaumont-de-Lomagne, il a prouvé qu'il était aussi à l'aise à droite qu'à gauche. Il va se plaire à Reims, Franck Nivard le connaît bien et je vais le déferrer des quatre pieds. Tout est O.K.»

 

Delfino (3-Mathieu Mottier) est beaucoup moins sérieux que Canular et il éprouve des difficultés à enchaîner les bons résultats. Il n'est pas si finaud que cela ! Néanmoins, il possède une belle qualité intrinsèque et il s'est classé sixième du Critérium des 5 Ans l'an passé. Son driver, Mathieu Mottier, va le driver en confiance : «Il a encore très bien tenu sa partie dernièrement à Vincennes et a fourni une excellente fin de course dans un bon lot. À Lyon-la-Soie, au mois d'avril, même s'il s'était montré fautif pour finir alors qu'il avait course gagnée, il avait prouvé qu'il n'était pas dérangé par la corde à droite. Il est en forme et bien engagé. Il peut terminer dans les trois premiers. »

 

Il faut envisager peut-être plus pour les places que pour la victoire, Belle Louise Mabon (7-Yves Dreux). Elle a relativement peu couru corde à droite, mais elle est meilleure à cette main qu'à gauche. Elle ne sait pas partir vite, ce qui est un désavantage à Reims, mais la longue ligne droite va lui permettre de refaire beaucoup de terrain et certainement de jouer un rôle actif à l'arrivée.

 

Bamour (6-Antoine Dabouis) répète ses bonnes performances. Ce fils du top étalon Gazouillis est maniable et à l'aise à main droite. C'est un candidat à une bonne place à l'arrivée.

 

Calaska de Guez (12-Eric Raffin) est le premier cheval que nous retiendrons du second poteau. Elle reste sur une victoire impressionnante et semble encore capable de progrès à 7 ans. Si elle reste sage, et si la course se déroule à sa convenance, elle peut même réussir un coup d'éclat et gagner !

 

Une fois n'est pas coutume, retenons un trotteur qui va être en piste muni de ses quatre fers : Brosses Troubadour (5-Jean-Charles Piton). L'alezan aux crins lavés sait aussi obtenir de bons résultats avec ses «chaussures». Sa forme est parfaite et peut lui permettre de se placer.

 

Easy des Racques (15-Adrien Lamy) a affronté bien d'autres lots au niveau de la qualité, des groupes dans les deux spécialités du trot. Rendre vingt-cinq mètres ne va pas être une sinécure pour lui, mais le voir se classer quatrième ou cinquième ne serait pas une énorme surprise, loin de là. Notons qu' en dernier lieu, il a été desservi par son numéro derrière l'autostart.

 

 

Propos recueillis par l'Agence Tip.

 

GÉANT
Rapport du samedi 15/06
ENGHIEN
1 516 € pour 1 €
Voir le détail
Rapport du dimanche 16/06
CHANTILLY
Cagnotte !
Voir le détail
Ticket de pari
Votre ticket de pari est vide.
Pour parier, sélectionnez la course de votre choix.
Pas encore client de LETURF ?
Ouvrez un compte et pariez immédiatement !
Ticket du GÉANT
Votre ticket de pari est vide.
Pour parier, sélectionnez un cheval dans chacune des courses support d'un GÉANT.
Pas encore client de LETURF ?
Ouvrez un compte et pariez immédiatement !
Fil infos
> 07h03 - R1 : R1 Non partant(e)s : Reims
> 07h00 - R2 : R2 Changement(s) de monte : Maisons-Laffitte
Restez connectés sur LETURF
COMPTE FUSIONNÉ

Votre compte Leturf est clôturé. Il a été transféré sur le site Genybet.

Nous vous invitons à vous connecter dès maintenant sur Genybet pour enregistrer vos paris.

Aller sur le site de Genybet